François Pedneault est la personnalité sportive de l’année à Rimouski

Club Lions François Pedneault

Marc Parent (maire de Rimouski), Ghislain Lévesque, président du Club Lions,  Francois Pedneault, président de Rikigym et Harold LeBel, député de Rimouski.

Le président du Club Rikigym, François Pedneault, a été nommé personnalité sportive de l’année 2018 du Club Lions de Rimouski, dimanche lors d’un brunch qui a réunion une centaine de personnes.

Il s’agissait du 54e rendez-vous annuel pour cette activité hommage au bénévolat qui se tient en collaboration avec les journalistes sportifs. En plus du lauréat, Sébastien Bourdages, président de l’Association de hockey mineur de Rimouski, et Annie Thivierge, responsable des communications pour la délégation de l’Est-du-Québec aux Jeux du Québec, étaient les finalistes, aussi honorés par les Lions.

« Je suis très heureux de ce privilège, ça couronne une année spéciale dans la vie de notre club avec le déménagement dans un nouveau local. Pour les gymnastes, c’est vraiment incroyable la différence d’avec avant qu’on déménage. Nos installations sont deux fois meilleures et la collaboration avec les Tennis va bien. On a des comités d’usagers pour assurer le bon fonctionnement », a souligné M. Pedneault impliqué depuis une dizaine d’années sur le conseil d’administration, dont les deux dernières comme président.

Il rêve déjà d’un deuxième déménagement. « Nous sommes très contents que la Ville de Rimouski nous considère dans le plan du stade couvert multisports qui inclurait une palestre de gymnastique. On a le droit de rêver à des installations encore meilleures pour nos jeunes. » Le Rikigym compte près de 800 membres.

Pour sa part, Sébastien Bourdages s’est aussi dit touché par cet hommage rappelant que rendre le hockey accessible passe par le bénévolat. Hockey Rimouski regroupe un peu plus de 500 membres, incluant ceux qui évoluent dans les équipes AAA, que chapeaute l’association, de la Ligue d’excellence du Québec. L’AHMR s’apprête à lancer le programme « Du hockey pour tous » à l’intention de jeunes qui n’ont pas l’opportunité de s’inscrire dans des équipes régulières et aussi des nouveaux arrivants.

Il confirme aussi que son organisme va continuer de chapeauter les équipes pee-wee relève, pee-wee majeur et bantam relève, de classe AAA, et qu’elles pourront dorénavant jouer leurs parties locales à Rimouski. « Nous avons déposé un projet extraordinaire à Hockey Bas-Saint-Laurent pour assurer la pérennité du hockey d’élite dans la région. Je voyais la fragilité de la chose. Il nous faut renforcir l’emblème de l’Albatros. Il faut que notre équipe midget AAA demeure en santé. »

Enfin, Annie Thivierge alimente quotidiennement, avec grande efficacité, les médias du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie en rapportant les bons coups des athlètes de l’Est, autant aux finales d’hier que d’été. Les Jeux d’hiver 2019, qui débutent vendredi prochain à Québec, seront ses 13e en tant que responsable des communications. « C’est le plus bel événement au monde, lance-t-elle. Chaque fois, il y a des moments marquants. Certains athlètes feront des carrières internationales alors que pour plusieurs autres, ça restera le plus grand événement qu’ils auront vécu. De contribuer à ça, c’est merveilleux. Je ne suis pas proche de me tanner. »

Elle caresse deux rêves. « J’ai hâte de vivre une première finale dans ma région », dit celle qui pourra le faire en 2021 à Rivière-du-Loup lors de la finale d’hiver alors que sera souligné le 50e anniversaire de cet événement. Et, bien sûr, elle espère que ce sera aussi le cas à Rimouski à l’été 2022 puisque la ville est l’une des trois candidates pour l’obtention de cette finale d’été des Jeux du Québec.

Club Lions finalistes

Marc Parent, maire, Sébastien Bourdages, Ghislain Lévesque, président du Club Lions, François Pedneault, Annie Thivierge et Harold LeBel, député de Rimouski.

Source : René Alary – Journal L’Avantage (Lexis Média)